Lifting cervico-facial – Risques et complications

////Lifting cervico-facial – Risques et complications
Lifting cervico-facial – Risques et complications 2017-03-11T12:07:24+00:00

Lifting cervico-facial, risques et complications.

Un lifting est une véritable intervention chirurgicale et comporte, comme tout acte chirurgical, un certain nombre de complications et de risques. Les résultats ne sont donc pas complètement prévisibles et des complications sont toujours possibles.

Anesthésie

Toute anesthésie, aussi légère soit-elle, comporte des risques. Ils seront abordés avec l’anesthésiste.

Mauvais résultats esthétiques

  • Insuffisance de correction
  • Excès de correction
  • Asymétrie de traction
  • Déformation du lobe des oreilles

Cicatrices «anormales»

Souvent discrètes, on note parfois des problèmes de cicatrices élargies, adhérentes.

Le problème le plus fréquent est une cicatrice chéloïde en particulier derrière l’oreille.

Œdème persistant

D’origine inexpliquée, il nécessite parfois des ponctions évacuatrices.

Hématomes

  • Hématome massif : c’est la complication la plus fréquente lors d’un lifting, nécessitant parfois une reprise chirurgicale.
  • Petits hématomes localisés : ils peuvent être évacués lors des pansements.

Infection

Elle survient parfois après un hématome et peut être alors souvent responsable de nécrose cutanée.

La mise en place d’une antibiothérapie est nécessaire.

Nécrose cutanée

  • Nécrose étendue : très rare, après un hématome important, elle laissera souvent une séquelle esthétique qui pourra faire l’objet d’une reprise chirurgicale.
  • Nécrose limitée : elle survient souvent chez le fumeur, la séquelle esthétique est peu importante.

Alopécie

Il s’agit d’une raréfaction des cheveux au niveau des incisions.

Lésions nerveuses

  • Nerfs sensitifs : la diminution de la sensibilité est souvent localisée et s’atténue avec le temps.
  • Nerfs moteurs : les paralysies musculaires sont dues à l’atteinte d’une branche du nerf facial et peuvent disparaitre au bout de quelques jours.

Certains cas de paralysie faciale définitive ont été décrits.

Des atteintes du nerf spinal, qui permet d’élever l’épaule, ont été observées.

Kyste et fistule salivaire

Exceptionnels.

Douleurs faciales chroniques

Décompensation psychiatrique post-opératoire

lifting-marseille-face-visage-istres