Otoplastie – Risques et complications

////Otoplastie – Risques et complications
Otoplastie – Risques et complications 2017-03-11T12:06:47+00:00

Otoplastie, risques et complications.

Car malheureusement l’otoplastie reste une intervention chirurgicale, elle comporte certains risques et peut présenter quelques complications. C’est dans le but de vous les relater que je vous présente cette page.

Il faut distinguer les complications de l’anesthésie de celles liées à l’acte chirurgical.

Anesthésie

En ce qui concerne les risques liés à l’anesthésie, ils seront évoqués lors de la consultation avec le médecin anesthésiste.

Il faut que vous soyez conscient que toute anesthésie quel qu’elle soit, même locale, induit dans l’organisme des réactions quelquefois imprévisibles et difficiles à maîtriser et peut donc être à l’origine de complications plus graves.

Nous vous invitons à discuter avec l’anesthésiste lors de la consultation obligatoire quelques jours avant l’intervention et à lui poser toutes les questions qui vous sembleront nécessaires.

Risques liés à l’acte chirurgical

En choisissant un chirurgien qualifié, vous limitez au maximum ces risques sans toutefois les supprimer complètement.

La majorité des interventions se passent sans problème.

Malgré leur faible fréquence, vous devez connaître quand même les complications possibles, les plus spécifiques à cette intervention :

  • Hématomes : ils peuvent survenir et peuvent justifier une réintervention afin de les évacuer et d’éviter des complications plus importantes.
  • Nécrose cutanée : elle est exceptionnelle et souvent favorisée par une infection.

Si elle est limitée, elle sera facilement traitée par des soins locaux.

En cas d’exposition étendue du cartilage, l’évolution se fait vers une infection du cartilage avec un risque de déformation du pavillon par nécrose de celui-ci.

  • Cicatrices anormales : la cicatrice rétro-auriculaire peut être le siège d’une cicatrisation hypertrophique, voire chéloïdienne, dont le traitement est difficile.
  • Récidive du décollement : en principe partielle, elle peut survenir à moyen terme pouvant alors nécessiter une réintervention.

Imperfections de résultats

Elles peuvent survenir soit à la suite d’une complication ou secondaire à des phénomènes cicatriciels inhabituels, responsables parfois d’une asymétrie entre les deux oreilles, d’une plicature trop importante, d’un rétrécissement de l’orifice du conduit auditif, d’une perception des fils profonds.

Ces défauts sont habituellement discrets et ne nécessitent pas de reprise chirurgicale.
Certains patients peuvent parfois demander une reprise qui sera réalisée le plus souvent sous anesthésie locale.

otoplastie-istres-marseille-chirurgien-esthetique